J avais commence mi juin cet article

Voici quelques jours que Damien a finalement reussi a toper son vol, en revenant precipitament de pekin dans la nuit pour decoller de Chengdu a 7h du mat. J ai du un peu batailler pour arriver a assurer qu on lui transmette bien le billet avec tout mes sacs pour finalement louper mon train pour Panzihua, destination Lijiang. 24 h de trajet et deja les signes de la petite autoroute de backpackers, qui je l avoue, m effrayait quelques peu.

Arrivee a Lijiang, rabatteurs, et une tres jolie vieille ville pavee, belle lumiere...mais uniquement ou presque des restaus, bars, boutiques...Je me surprends mais l agreable compagnie d americains, israeliennes, belge suedois, neerlandais, japonais, francais un peu, chilien etc

Photo de Lijiang un de ces 4

Je me surprends (sic) a apprecier l ambiance. Facile de causer, beaucoup de savoir vivre, une certaine repetition de  c'est pas cher, allez la bas etc. Mais vraiment, epicurisme, simplicite...et les hotels sont au meme prix (1,5 euros) que nos hotels plus ou moins crasseux, mais avec internet 24h sur 24, ainsi que douche, bouffe excellente a volonte pour 1 euros.

 C est un autre voyage pour moi.

Rando dans les gorges du tigre, bien mais trop de traces de l homme, guest houses, pancartes...mais rencontres...alors bilan positif.


vuedlaguesthouse.jpg
Vue de la Guest House a l apero...


L attrait des gorges est leur denivelle de 2000m. c est scenique.



Dali a des rues plus espacees et ressemble ainsi plus classiquement a une ville toursitique. L environement immediat est constitue d un lac visible de la vieille ville et de montagne enturbannees de nuages a l aspect particulierement cotonneux. Musique populaire (variet quoi) bar sympas ma foi, touristes occidentaux cinquantenaires, je reside a la old dali guest house number 5,dans le vieux dali, avec un ENORME buffet pti dej a volonte...je ne re mange que le soir apres ca. Basket a l universite de dali, terrains avec vue terrible sur le lac, les montagnes...

dali-copie-1.JPG



rando.jpg
photos de chen et amit sur les hauteurs de dali, lors dune rando ou jai rencontre jean yves, avec qui j evais travailler

Ici c est la region des Bai,Lijiang est dans celle des Naxis. Cette derniere region (jaime pas ethnie et je ne trouve pas de mots correct) est semble t il la derniere au monde ou lon utilise encore un alphabet hyeroglyphique. Il y avait plein de belles photos a faire,et je ne les ai pas faites, je naime pas trop dans le cadre touristique, ca doit etre mon ego,je me dis que je ne veux pas faire cette meme photo que 1 personnes ont fait avant moi dans la journee. Apropos d ego,j ecommence a lire henri laborit "la nouvelle grille" en finissant siddartha. Pas mal. Le voyage me fait du bien,j apprends a mieux assumer et connaitre certaines choses,d un point de vue personnel et d un point de vue "exterieur".

Non loin d ici le rainbow gathering world edition est un peu loupe...militaires...interdiction de rassemblement en chine. donc peu de gens, peu prepares semble t il, a la froidure de la soiree a 4000m...

  
cumulo nimbus en formation  va y avoir de lo
age. je reactive mes notions de geographie...

J ai pu me ballader a velo vers le lac, vers le cote (oui je vais employer ce mot qui m herisse dans la bouche de bien des touristes, je n ai pas dit voyageur) "authentique" : vieilles a l ombre discutant, ptites rues ombragees avec rigoles un peu degueux, ambiance plus calme, agreable. 

Villages bordant le lac ou jai pique une tete...au milieu de pecheurs, lessives et shmpouinage...convivial !


activite-lacustres-copie-1.JPG





pre-orage.JPG


bato-eihai.JPG

ricesuburb.JPG


Ptis detours au bird bar ou j ai pu prendre en photo JiangJiang comme j avais promis a renbo lors de notre passage a pekin.

jiangjiang.JPG

Soiree avec le pire dj que jai jamais vu, enchainement comment dire, pas d enchainement, selection mode random, et pourtant le dancefloor bougeait, moitie chinois moitie occidental...j eme suis lever a pass the kuchie kuchie left handside...puis re assis definitivement avec l enchainement sur de la cold wave bien annee 80 (quand meme une transition via madness, our house, je note l effort)

jai fait comme le chien :




dalinuit-renmin-lu-copie-1.JPG
Renmin Lu (rue du peuple) croisant fuxing lu, La rue a boutiques

C etait un morceau de Dali Lijiang.

auquel j accole un morceau de mail

Je pense ces temps ci a prolonger mon voyage. je pense trouver du travail par ci par la et financer la suite.

Je reve ces temps ci (supersitieux malgre moi jai peur de dire les choses et de ne pas les faire...a moins que ce ne soit de l orgueil)passer voir muna en somaliland, max en ethiopie, mimi au niger rasmane au burkina et hop un coucou a bene en mauritanie. ptet un detour par israel. sachant que je partirais d inde pakistan iran puis traversee de l arabie. j irais bien voir mes cops israeliennes, elles mont parle de bouffe...incroyable. mais ca fait peut etr eun detour. arf.
  
Je me permets, de formuler clairement ce que j exprime quand j ecris, le voyage me semble dautant plus sain lorsqu on peut ne pas revenir, du moins qunad on est pas enferme dans le temps ou dans une fonction.(je ne jette la pierre ni ne discredite personne)
Quoiqu il en soit je suis heureux d y etre, de sentir que j assume d autant mon chemin que je ne le distingue pas nettement, de rencontrer du monde, de profiter disons le tout net, dun pouvoir dachat tres confortable, (meme a 10 euros par jours on est des rois), d avoir le choix de dire, ah non je fais ca demain, ou de changer completement mes plans d une minute a lautre, chose que japprecie.
On peut faire ca a la maison aussi, mais c est moins facile de l apprendre, on tombe facilement dans les weekends copies colles etc, sans plus se demander si on est bien la ou on est, pour eventuellement decouvrir que non...

sur ce...

Cho

Retour à l'accueil